La croix

Marchons donc, marchons vers le cœur de Dieu en l’homme, vers le cœur du Christ en Dieu, vers le cœur de l’homme en Christ, ce cœur où nous nous rejoignons tous, unis en lui, unis par lui, comme une seule et même offrande.

Je suis fascinée par cette croix qui dit tant de nous, nous les hommes. Et pourtant, cette croix, elle est signe de Dieu. Signe de l’amour qui donne du sens à la croix, qui donne du sens à ce qui n’a pas de sens.

Combien de croix traversent la vie de chacun de nous ? Certaines épreuves nous clouent sur le bois de la croix. Ces douleurs, ces grandes souffrances, sont si inconcevables de non-sens que Dieu leur a donné le plus grand sens qui soit : celui de la croix du Christ. Alors, uni au cri de Jesus s’adressant au Père, nous nous écrions « Pourquoi m’as-tu abandonné ? «

Alors, nous sommes associés au cri d’amour de l’Amour, le cri du cœur du Cœur, le cri de souffrance de Celui qui aime et qui souffre.

Alors, notre douleur inconcevable de non-sens devient la douleur inconcevable de non-sens de Celui qui donne Vie à toute chose.

Alors, le non-sens devient résurrection.

Alors, l’exclu, le souffrant, devient mêlé à l’œuvre de rédemption de Dieu.

Alors, l’Ecriture prend vie.

Alors, toute vie prend sens.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s